Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 19:52

Vendredi dernier donc nous étions tous réunis pour une dernière représentation de la saison de notre spectacle 'Quand sera morte la guerre'.

Dans l'écrin de verdure du Collège, l'espace de jeu était créé en quelques coups de visseuse et les dernières répétitions fusaient tout au long de la journée pour régler les quelques ajustements que chaque lieu nécessite.

Quand, vers 16h00, le vent s'est levé faisant planer la menace d'un orage, les craintes compulsives du metteur en scène se sont réveillées. Parce qu'avec tous les spectacles joués en extérieur depuis quinze ans, je me dis qu'un jour Dodola, la fameuse déesse slave de la pluie*, finira bien par exprimer sa colère à mon encontre (quoique je ne lui ai jamais rien fait à cette divinité-là !).

Craintes vite envolées, le soleil reprenant ses droits avec autorité pour nous laisser espérer une soirée théâtrale joyeuse.

Et ce fut le cas, les scènes s'enchaînant maintenant au rythme d'une troupe bien rodée. Timothé, détendu, défiant son metteur en scène avec aplomb, Olivier de plus en plus caricatural et tragiquement drôle dans son rôle d'infirmier psychopathe, Marjorie rajoutant des criquets (!) dans le texte du Sud et le duo inédit d'Electre et de Stéphane concluant le spectacle avec toute leur sensibilité. On regrettera juste que le public n'ait pas été plus nombreux.

L'apéro qui a suivi a réuni tout le monde pour un dernier 'round' de remerciements et de bons moments, certains déclarant leur envie de faire un truc l'année prochaine. Promis, on donnera dans le comique !

A bientôt...

*... qu'il ne faut pas confondre avec la ville d'Ethiopie du même nom qui se situe dans la région d'Oroma.

Partager cet article

Repost0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 20:57

Comme prévu, la Diagonale était présente à la fête de la ville pour participer aux activités offertes aux fontenaisiennes et fontenaisiens en hommage au cinéma.

Sous notre belle tente blanche qui nous abritait d'un soleil radieux, nous avons proposé trois quiz qui tournaient autour de répliques cultes. Nous vous les livrons ici (suivez les liens) :

Trouvez la suite...

Trouvez le film

Trouvez le personnage

Les échanges étaient très sympas et plusieurs réponses fusaient systématiquement mais quelques cinéphiles se sont tout de même arrachés les cheveux. D'ailleurs, il reste cinq questions sur les trente qui n'ont pas trouvé leur champion. A vous de vous y frotter... !

A bientôt...

Partager cet article

Repost0
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 11:29
Et maintenant...

... que vais-je faire ?

Après l'effervescence de la semaine dernière, il y a comme un flottement mais, heureusement, les échéances suivantes sont déjà dans le viseur !

Outre le fait que nous produirons Quand sera morte la guerre une dernière fois cette saison au collège Saint Exupéry de Vanves le 12 juin à 19h30, nous voilà embarqués vers la fête de la ville de Fontenay aux Roses pour un rendez-vous avec le cinéma. Au programme : improvisation sur des scènes cultes, des répliques inoubliables et des rôles phares qu'on peut toujours s'amuser à travestir !

Dans la cour du château Sainte Barbe, venez nous retrouver dans l'après-midi du 7 juin et montez sur scène pour quelques secondes, peut-être plus !!!

Et pour du vrai cinéma en plein air, nous pouvons tous nous retrouver le 6 juin vers 21h30, place du Général de Gaulle (en face de la mairie). Au programme : Coup de foudre à Bollywood sur écran géant (costume de rigueur !)

A bientôt...

Partager cet article

Repost0
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 20:18
Il plaît à Pline que les peupliers ne plient pas sous la pluie

On vous avait prévenus, l'ambiance allait être différente. On ne reviendra pas sur les angoisses grises que le ciel nous a fait vivre jusqu'au matin même quand quelques gouttes ont commencé à tomber sur la place de la mairie où avait lieu la cérémonie officielle. Une cérémonie pleine de sens d'ailleurs : les interventions des jeunes lycéens allemands, le chant des partisans entonné par des élèves de l'école de La Roue A et la lecture du texte de Boris Vildé (http://histoire-cnrs.revues.org/9279) sur la résistance accompagnant les discours sur les dernières heures de la capitulation nazie.

Dès 13h00, nous étions tous là, petite fourmilière s'activant à transformer le plateau de plein air en un lieu de théâtre. Les coulisses montées, l'arrière scène relevée de quelques rideaux, il restait à régler le son, ce qui fut fait avec l'arrivée de la sono prêtée par la mairie.

En quelques minutes vers 14h30, l'espace se remplit : les premiers spectateurs assistaient aux derniers réglages scéniques, les rangs de chaises se constituaient en ordre de bataille et hop, six mois de travail allaient trouver leur accomplissement devant un parterre plein, certains passants s'installant même debout dans la verdure.

Les leçons de la générale avaient été retenues : la guitare était accordée, les voix portaient en l'absence de vent et l'intensité dramatique s'amplifiait au fil des scènes. Bien que le final fût un peu cafouillé, que quelques personnages méritent encore des retouches et que les pétards n'aient pas eu l'effet escompté, le plaisir de jouer nous portait. La voix d'Olivier tonnait, Alex lui tenait tête, le brancard emmenait le soldat sur la musique des Cranberries et les jeunes collégiens de Vanves nous émouvaient avec leurs versions du Dormeur du Val et de Barbara tout en accompagnant la mère révoltée qu'incarnait Catherine. Marjorie passait du rire aux larmes et Anne-Christine de son rôle de princesse troyenne de Giraudoux à celui de femme torturée de Pinter sans pour autant oublier de se transformer en GI girl pour In the army now de Status Quo.

Merci au public d'être resté après le spectacle pour échanger leurs impressions et encore merci à la mairie de Fontenay de nous avoir fait confiance.

A bientôt,

Il plaît à Pline que les peupliers ne plient pas sous la pluie

Partager cet article

Repost0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 18:18

Au service de la Diagonale, Michaël a baigné les pieds d'Adam, il a inventé la porte, la voiture et l’escabeau, il a été un ange du bout du monde, de ceux qui comprennent le coeur des hommes sans en avoir l'air.

Par les temps qui courent, son activité est tournée vers le cinéma et avec Enfers, il s'apprête à boucler son premier court métrage... allez donc voir la page facebook : www.facebook.com/enferslefilm

Merci pour les souvenirs de tournage !

A bientôt,

Félicitations l'ancien !!!

Partager cet article

Repost0
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 22:29
Le 8 mai à Fontenay

Partager cet article

Repost0
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 18:39
Prêts pour la suivante ?

Au théâtre, il existe pour un nouveau spectacle la couturière, qui permet de faire les dernières retouches, et la générale qui est la dernière répétition.

Nous ne nous permettons pas un tel luxe à notre niveau et vendredi soir, nous combinions les deux, Catherine peaufinant les derniers points de couture et Paul jonglant avec les chaussures des uns et des autres tandis qu'un public chaleureux s'apprêtait à s'installer pour assister aux quarante minutes qui pour certaines et certains allaient être leur grande première sur scène.

A quinze dans les coulisses et une cinquantaine dans le public, la température ne pouvait que monter et la pression aussi. Une guitare mal accordée, quelques hésitations dans les textes et un ou deux placements de voix un peu faibles trahissaient l'appréhension naturelle des uns et des autres mais, au fil des scènes, l'intensité de jeu augmentait. On a souri quand l'ouvreuse est intervenue, on a été saisi par les coups de feu qui ont mis à terre le jeune soldat, on a frissonné en entendant Gila se faire maltraiter. Une fois passé le réseau de résistants et le soldat libérateur, il ne restait plus qu'à deux jeunes de laisser transparaître l'émotion du texte de Molière... euh pardon de Prévert. Barbara, quelle connerie la guerre !

Un diaporama du spectacle est accessible (Nos chroniques - album gazier). Bravo à tous ceux qui se sont impliqués et merci à tous ceux qui ont aidé, en particulier Ludovic et toute l'équipe de l'Escal ainsi que Guillaume et Richard.

La prochaine représentation aura lieu le 8 mai à Fontenay aux Roses (15h00 au Théâtre de Verdure du parc Sainte-Barbe). Autre lieu, autre ambiance...

Prêts pour la suivante ?

Partager cet article

Repost0
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 17:53
17 avril

C'est toujours un peu la même émotion que lorsque, enfant, on nous donnait une pièce pour aller chercher des bonbons... hier après-midi, je reçois le mail m'invitant à passer prendre les flyers et affiches du spectacle pour la date du 17 avril à l'Espace Gazier de Vanves. Une couturière pour ainsi dire avant les représentations qui auront lieu en mai et juin. Il y aura peut-être encore quelques hésitations, quelques manches de costume trop longues ou quelques cheveux de travers mais nous serons là pour partager, on l'espère, un bon moment avec vous.

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 12:09

Le titre est un peu pompeux, je vous le concède, mais la sincérité aime parfois se cacher derrière des formules toutes faites.

En tant que président frâichement élu (j'ai mis au propre le compte-rendu de l'AG pendant les vacances), je souhaite vous adresser, promptement et sans détour administratif, et au nom de tous les membres du bureau que je ne prendrai pas la peine de tous citer par peur d'être trop ennuyeux, je vous adresse, disais-je sans emphase, tous mes v... Ah pardon, il y a ma fille qui m'appelle, je reviens dans cinq minutes ... ... ... ... ... Me revolià (si vous souhaitez être dans le rythme parfait du texte veuillez respecter la symbolique d'une minute par série de trois points : allez vous préparer une tisane ou allez jeter les bouteilles vides à la poubelle) ! Oui donc, j'étais sur le point de vous faire part, et rien cette fois ne m'écartera de mon chemin, pas même cette mésange qui zinzinule à tue-tête sur le balcon, de mes voeux les plus gracieux, les plus légers, les plus aériens, les plus volatiles, les plus éthérés - que je n'ai d'ailleurs pu attrapper qu'au moyen d'un filet à papillon vers les 00.15 après une course folle entre la table et les chaises du salon et que je m'efforce de transcrire aussi intacts que possible (c'est pas facile croyez-moi)- et que je crois être des voeux de belle et solide santé ainsi que d'harmonie (c'est important l'harmonie) et de, attendez un peu, qu'est-ce que je trouve au fond de mon filet à papillon, mais oui, ce sont bien des voeux de, je remets les lettres dans l'ordre, de, de, de "simplicité",oh oui, ça aussi c'est important la simplicité. Confucius ne braillait-il pas à tout va : "la vie est vraiment simple mais nous insistons à la rendre compliquée" ce à quoi Leonard de Vinci aurait répondu "La simplicité est la sophistication ultime" mais comme il était dans la pièce d'à côté, l'autre ne l'a pas entendu...

Dans l'espoir de vous voir souvent et de pouvoir partager de bons moments avec vous, je vous remercie pour votre participation à notre activité théâtrale et... à bientôt en toute simplicité !!!

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 18:57

Atelier, assemblée générale, médiathèque... de quoi avoir la tête qui tourne ! Sans compter ce froid qui s'est emparé de nos rues, de nos forêts et de quelques uns de nos muscles voire peut-être de nos neurones  !

Il fallait nous voir samedi matin à 10h00 dans la grande salle du conservatoire : petits êtres fragiles encore piégés dans la ouate d'une nuit mal finie... ce qui ne nous a pas empêché, après les échauffements de circonstance (marcher les yeux fermés...) et quelques tentatives vocales, de briser la glace (métaphore filée...) avec nos premiers personnages. Marcel Aymé, Giraudoux et Nino Ferrer au programme. Rosé au frigo et accent québécois ont bien rythmé nos univers imaginaires et à 12h00 pétantes, on fermait la boutique.

 

Direction la maison pour l'apéro et l'Assemblée Générale de l'association. En bref : le président, c'est Paul, la trésorière, c'est Anne-Christine et le changement de domicile a été acté. Merci à Sophie pour son investissement depuis le début. Merci à Catherine pour le planteur (n'hésite pas à apporter la grande bouteille la prochaine fois).

 

Enfin, un dernier mot pour vous prévenir qu'à la médiathèque de Fontenay, une nouvelle exposition s'est installée. L'occasion pour un de nos juniors d'aller sur place et de nous rédiger un article sur les oeuvres de Manuel Antonio Rodriguez Puente et Alexandre Mijatovic. L'un est peintre, l'autre sculpteur et, en attendant l'article plein de spontanéité que ne manquera pas de nous écrire un ou une de nos jeunes fontenaisien(ne)s, vous pouvez les découvrir sur le site (link) de la médiathèque. 

 

Extraits :

Mijatovic est né en 1971 (ndlr : très bonne année). Il découvre le travail de la terre cuite en 1999.
 Il fabrique son monde autour de personnages expressifs, laissant libre cours à l’imaginaire de chacun. Ses personnages sont associés à des pièces de récupération (métalliques, bois...), donnant à ces dernières une seconde vie. Sa signature est reconnaissable par le mouvement, le déséquilibre, l'attitude et la morphologie de ses sculptures [...]

 

Diplômé de l’académie provinciale des arts plastiques de Santa Clara, Manuel Antonio Rodriguez, artiste cubain, mêle ses deux passions la photographie et la peinture [...]. Dorénavant, ce sont les portraits qui l’intéressent, tirés des clichés qu’il a conservés de Cuba ; ces multi-portraits sont pour lui le moyen de mettre en avant des visages familiers, présents en son esprit – dans se s souvenirs. Il a exposé dans de nombreux lieux, entre autres à Londres, Milan, Zurich, Paris.

 

 LE-SUIVANT_SMALL.jpg 

Partager cet article

Repost0